preloader image
  • Trouvez
    une agence
  • Contactez
    un conseiller
    • Afin d'être rappelé rapidement, indiquez votre téléphone:
    • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
  • Recevez
    un catalogue
  • Actualités
    Portes Ouvertes, infos,..

La pompe à chaleur : un système de chauffage intéressant

 

 

Que vous soyez sur le point de faire construire votre maison individuelle ou que vous songiez à changer votre installation vieillissante, vous êtes sans doute en train d’étudier les différents systèmes de chauffage disponibles sur le marché. La pompe à chaleur est une solution idéale dans la plupart des cas. Ces dernières années, les logements neufs en sont généralement équipés car c’est un système pratique ne nécessitant ni stockage d’énergie ni raccordement à une source extérieure. De plus, il est possible de raccorder votre pompe aux émetteurs existants, tel que des radiateurs ou un plancher chauffant.

 

Les différents types de pompe à chaleur

 

Plusieurs modèles de pompe à chaleur existent. Tout d’abord les plus classiques, les pompes air/air, air/eau et eau/eau : le premier terme désigne la source d’énergie utilisée par la pompe à chaleur pour fonctionner et le second terme qualifie la façon dont elle rediffuse ladite énergie. Vous avez la possibilité de faire installer une pompe géothermique qui puise l’énergie présente dans le sol de votre terrain. Cette dernière est disponible en deux versions : avec captage horizontal ou vertical. Il vous faudra alors disposer d’une surface de jardin environ deux fois plus grande que celle à chauffer ou réaliser un forage de 100 mètres de profondeur. Ensuite, deux modes de fonctionnement sont disponibles. Le premier, le mode monovalent, oblige la pompe à chaleur à couvrir la totalité des besoins en énergie de l’habitation. Il est déconseillé pour les pompes à chaleur aérothermiques. Le deuxième mode de fonctionnement est appelé bivalent. Dans ce cas, la pompe à chaleur est couplée à un autre système de chauffage.

 

Quels émetteurs pour votre pompe à chaleur ?

 

Si votre pompe à chaleur restitue l’énergie sous forme d’eau, il faudra l’adapter à vos radiateurs, selon si ces derniers sont à haute ou basse température. Dans le premier cas, il sera nécessaire de vous équiper d’une pompe à chaleur haute température afin de vous assurer un chauffage suffisant pendant l’hiver. Dans le second cas, vous aurez le choix, mais nous vous recommandons la pompe à chaleur basse température pour un rendement plus intéressant. Le plancher chauffant est quant à lui privilégié dans les constructions neuves, associé à une pompe à chaleur basse température. Pour ce qui est des pompes restituant l’énergie sous forme d’air, des unités seront installées dans chaque pièce de la maison.  Ces dernières étant très souvent réversibles, elles pourront également vous servir de climatisation en été. Quelle que soit l’installation sur laquelle se porte votre choix, il peut être sage de laisser quelques appareils électriques (radiateur, porte-serviettes…) dans certaines pièces en cas de panne ou de rendement insuffisant de votre pompe à chaleur, notamment si vous habitez dans une région aux hivers rudes.

 

Le prix à l’achat d’une pompe à chaleur est relativement élevé, mais il s’agit d’un investissement généralement rentabilisé en moins de trois ans. En effet, ce système de chauffage vous permet de réaliser de jolies économies sur vos factures d’énergie tout en faisant du bien à la planète, étant l’une des installations les moins polluantes du marché. Allez-vous sauter le pas et équiper votre habitation d’une pompe à chaleur ?

Découvrez nos Plans et Modèles de Maisons en région Rhône-Alpes